Assurance de prêt : tout ce qu’il faut savoir

L’assurance de prêt vise à protéger le prêteur, l’emprunteur et la famille de celui-ci en cas de problème lié au remboursement du crédit. Elle peut être contractée auprès d’organismes de crédit ou d’assureurs spécialisés. Ces derniers se chargent de rembourser le prêt à la place de l’emprunteur en cas de défaillance de celui-ci suite à une maladie ou un décès.

La garantie décès-invalidité constitue la garantie de base de l’assurance-crédit. Mais l’emprunteur peut rajouter d’autres garanties s’il le souhaite. Le coût d’une assurance de prêt est calculé sur un pourcentage du capital emprunté. Il varie en fonction d’éléments comme l’âge et l’état de santé de l’emprunteur, la durée de remboursement, le risque encouru, etc.

Il est possible de prendre une assurance autre que celle proposée par l’établissement prêteur. L’emprunteur a aussi la possibilité de changer d’assurance au cours de la durée du crédit sous certaines conditions. Ce guide de l’assurance prêt se propose d’accompagner les emprunteurs à souscrire une assurance de prêt dans les meilleures conditions. En outre, il suggère les meilleurs comparateurs d’assurance pour faciliter la recherche d’offres aux meilleurs taux.

Quand faut-il souscrire une assurance de prêt ?

La souscription d'une assurance de prêt n'est pas obligatoire si l'on se réfère aux dispositions de la loi. Toutefois, elle peut être exigée par les organismes de crédit sur certains crédits à la consommation, un crédit immobilier et un prêt professionnel.

L'assurance est recommandée pour les crédits à la consommation de montants élevés. D'habitude, le prêteur propose systématiquement une assurance groupe au moment de présenter l'offre de prêt. Mais l'emprunteur a le droit de refuser cette proposition au profit d'une délégation d'assurance. Il faut juste que les garanties de celles-ci soient équivalentes à celles exigées par le prêteur.

L'assurance de prêt professionnel s'adresse aux personnes non-salariées et aux chefs d'entreprise qui recourent au crédit pour le financement de leurs activités. Elle apparaît comme une garantie vis-à-vis de l'organisme de prêt et des investisseurs. Il faut savoir que les cotisations liées à une assurance de prêt professionnel sont considérées comme des charges d'exploitation.

Un prêt immobilier présente généralement un montant considérable, ce qui conduit les organismes financiers à exiger une assurance pour ce prêt. L'assurance est même imposée comme une condition de l'octroi du crédit. Comme pour le crédit conso, l'emprunteur peut souscrire une assurance alternative à condition que celle-ci présente des garanties qui correspondent à celles requises par le prêteur.

Quels sont les différents types d’assurance de prêt ?

L’assurance de prêt immobilier

L'assurance de prêt immobilier garantit une bonne fin du crédit en cas de défaut de remboursement. En effet, l'emprunteur n'est pas à l'abri de risques tels que le décès, les accidents ou la perte d'emploi. L'organisme prêteur requiert la souscription d'une assurance-crédit immobilier pour se prémunir contre ces éventuels risques. L'assureur prend ainsi le relai et continue à verser le solde des créances en cas de défaillance de l'emprunteur.

Le coût d'une assurance prêt immobilier peut constituer une part importante du coût total du crédit. C'est pourquoi il importe de comparer les offres du marché en vue de trouver une assurance avantageuse et adaptée à ses besoins. Pour cela, l'emprunteur peut confronter les devis de différents assureurs ou passer par un comparateur en ligne.

La délégation d'assurance est connue pour permettre de réaliser des économies par rapport au contrat de groupe. Néanmoins, le prix ne doit pas être le seul critère de sélection d'une assurance prêt immobilier. Il importe également de porter une attention particulière aux garanties proposées. 

L’assurance de prêt hypothécaire

Le prêt hypothécaire est un emprunt conditionné par la mise en hypothèque d’un bien immobilier. Bien qu’il soit souvent souscrit dans le cadre de projets immobiliers, ce type de crédit peut aussi servir à financer d’autres types de projet (achat d’équipements, projets personnels…). Contracter une assurance de prêt hypothécaire permet de garantir le remboursement de celui-ci. L’assurance emprunteur apparait alors comme une garantie supplémentaire à l’hypothèque portée sur le bien immobilier.

L’assurance de prêt relais

Le prêt relais consiste à avancer les fonds nécessaires à l’acquisition d’un nouveau logement dans l’attente de la vente d’un ancien bien. Son montant s’élève généralement entre 60 % et 80 % du prix du bien à vendre, et sa durée n’excède pas deux ans. Souscrire une assurance de prêt relais peut être utile pour assurer le remboursement de l’emprunt. Il faut toutefois noter que les garanties proposées avec une assurance sur prêt relais sont souvent limitées au décès-invalidité. Cela s’explique par la durée relativement courte de ce crédit.

L’assurance de prêt à taux zéro

Le Prêt à taux zéro ou PTZ a été mis en place dans le but de faciliter l’accession à la propriété. Il équivaut à un prêt immobilier qui requiert la souscription à une assurance-crédit. L’assurance de prêt à taux zéro peut être souscrite auprès de l’organisme du choix de l’emprunteur. A noter que l’octroi du PTZ est conditionné par un certain niveau de revenus. En outre, le paiement des intérêts est pris en charge par l’Etat dans le cadre de ce type de prêt.

L’assurance de prêt voiture

Un prêt voiture sert à financer l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion. Il n’est pas obligatoire de contracter une assurance emprunteur pour ce type de crédit. Toutefois, cela peut être nécessaire en cas de défaut de remboursement suite à une perte totale et irréversible d’autonomie ou au décès de l’emprunteur. L’emprunteur peut en outre rajouter des garanties supplémentaires pour faire face aux éventuels risques de perte d’emploi ou d’incapacité de travail.

L’assurance de prêt à la consommation

En général, l’organisme prêteur ne requiert une assurance emprunteur que lorsque le crédit à la consommation présente un montant assez élevé. Une telle assurance peut être d’une grande aide dans le cas d’un prêt contracté par deux co-emprunteurs. Si, en effet, un des co-emprunteurs se retrouve inopinément dans l’incapacité de s’acquitter de sa part du crédit, l’organisme assureur prendra le relais. Et l’autre co-emprunteur n’aura pas à supporter seul le remboursement de la totalité du prêt conso.

L’assurance de prêt professionnel

Les professionnels non-salariés (artisan, commerçant, professionnel libéral…) peuvent avoir besoin de financer leurs activités avec un prêt professionnel. L’assurance de prêt professionnel est intéressante, car elle est déductible des impôts de l’entreprise. Et cette réduction de l’assiette fiscale procure un bénéfice plus important. Aussi, il peut être préférable d’opter pour une délégation d’assurance qui est moins coûteuse qu’une assurance groupe. Cela peut être expliqué par le fait que la prime d’assurance est calculée sur le capital restant dû.

Quels sont les meilleurs comparateurs d'assurance-crédit ?

Le comparateur d'assurance de prêt se charge de trouver une assurance adaptée au profil de l'emprunteur, au meilleur taux. L'outil de comparaison effectue un tri des offres du marché et présente une liste d'assureurs, ce qui est très pratique. Néanmoins, quelques points sont à considérer pour vérifier la fiabilité d'un site comparatif d'assurance de prêt.

Il faut entre autres s'assurer de l'indépendance et de la neutralité du site. En effet, il arrive que certains comparateurs soient liés à des organismes d'assurance et ne soient pas transparents au niveau des résultats. Une lecture de toutes les clauses du contrat est également nécessaire. Enfin, les conseils sur un blog d'information sur l'assurance de prêt peuvent aider à trouver la meilleure assurance de prêt.