Accueil| Taux assurance de prêt immobilier

Assurance de prêt immobilier : le taux

Une assurance de prêt est généralement requise lors de la souscription à un crédit immobilier. Cette condition, imposée par les organismes financiers, vise à garantir le remboursement du prêt en cas d’incidents tels que le décès ou un accident de la vie de l’emprunteur. Cela est d’autant plus justifié en raison du montant élevé de l’emprunt immobilier.

L’encadrement de l’assurance emprunteur a connu des modifications notables suite aux différentes réformes de la législation. L’emprunteur a désormais la possibilité d’opter pour l’assureur de son choix. Il peut également changer d’assurance au cours de la durée de son crédit s’il trouve un taux plus avantageux. Point sur le taux d’assurance de prêt immobilier.

Taux annuel effectif d'assurance

Le coût global d'un crédit est calculé à partir du taux annuel effectif global ou TAEG. Ce taux inclut le taux d'intérêt de base, les différents frais et les primes d'assurance. Le montant des primes d'assurance est déterminé au moyen du taux annuel effectif d'assurance TAEA. Ce dernier doit être précisé dans l'offre de prêt pour permettre à l'emprunteur de connaitre les détails sur le coût de son emprunt.

Le taux d'assurance emprunteur est fixé sur la base de divers éléments : profil de l'emprunteur, durée et montant du prêt immobilier. Il varie également selon l'organisme d'assurance (banque, établissement spécialisé). En général, une délégation d'assurance est jugée moins chère qu'une assurance de groupe.

Calcul du taux d'assurance crédit immobilier

Le montant de l'assurance représente environ 30 % du coût du crédit immobilier. C'est donc un point qui mérite d'être particulièrement pris en compte. Le taux de l'assurance de prêt immobilier peut être calculé de deux manières : en fonction du capital initial ou en fonction du capital restant dû. Le taux calculé en fonction du capital initial est fixe sur toute la durée de contrat. En général, c'est le système de calcul utilisé par la banque.

Dans le cas d'un taux calculé sur le capital restant dû, le montant des cotisations d'assurance diminuent au fur et à mesure que le terme du contrat de prêt approche. Cette méthode dégressive est plutôt intéressante. Il faut toutefois noter que les cotisations peuvent aussi augmenter au fil des années en raison de la prise en compte des risques liées à l'âge de l'emprunteur.

Bénéficier d'un taux d'assurance emprunteur avantageux

Depuis la loi Lagarde de 2010, un emprunteur qui juge qu'une assurance groupe est trop cher, peut opter pour un autre assureur de son choix. Seulement, les garanties proposées par ce dernier doivent être équivalentes à celles exigées.  L'organisme prêteur ne peut refuser d'accorder le prêt ou d'augmenter son coût sous prétexte que l'emprunteur ait choisi la délégation d'assurance.

Par ailleurs, un emprunteur qui a déjà souscrit l'assurance de son organisme de crédit peut résilier son contrat et changer d'assureur pendant la durée de son emprunt. La démarche de résiliation diffère selon que l'assurance ait été contractée il y a moins ou plus d'un an. Enfin, il s'avère utile de faire jouer la concurrence et de comparer les offres en vue de trouver une assurance adaptée à ses besoins.